Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus
en es
en es
Menu
Toutes nos actualités
22/02/2021

Presse – La vérification d’identité à distance est indispensable

Les représentants d’ARIADNEXT de France et de Pologne soulignent que 65 % des fraudes en ligne impliquent une usurpation d’identité. En termes de digitalisation, la Pologne est un marché mature. Toutefois, l’activité des utilisateurs est en constante augmentation, de sorte que le sujet de l’identification à distance ne peut être sous-estimé.

 

Compte tenu de la digitalisation progressive et de la migration des personnes de tout âge vers Internet, il est plus important que jamais de mettre en œuvre à grande échelle des solutions de vérification de l’identité. Pas seulement dans le secteur financier au sens large. Ces solutions doivent être sûres pour le client, intuitives, fonctionner de manière fiable et rapide, et avoir une efficacité prouvée.

 

Lors d’une conférence de presse, Anna Worwa, CEE sales director chez ARIADNEXT, a déclaré que la Pologne, par rapport aux autres pays européens, est un marché très mature en termes de processus de digitalisation. Néanmoins, l’activité des utilisateurs continue de croître, ce qui fait que le sujet de l’identification à distance ne peut être sous-estimé. Le nombre d’internautes dans le monde a augmenté de 7 %, ces données peuvent ne pas sembler impressionnantes, mais dans la perspective de 300 millions de nouveaux utilisateurs, l’optique change radicalement.

 

La pandémie a accéléré le processus de digitalisation, qui est également visible en Pologne. Selon les données de Deloitte, 40 % des Polonais se sont tournés vers les services bancaires en ligne pendant la pandémie, 56 % d’entre eux vérifiant leur compte bancaire au moins une fois par jour sur leur téléphone portable. Plus important encore, on pense que ce sont les Millennials qui utilisent principalement les nouvelles solutions technologiques, alors qu’il s’avère que la pandémie a également poussé les personnes entre 50 et 65 ans à commencer à utiliser les services bancaires en ligne.

 

5 000 milliards de dollars par an – c’est la somme que nous perdons dans le monde entier à cause des fraudeurs

 

D’après l’expérience d’ARIADNEXT, qui opère sur de nombreux marchés européens, l’ampleur des menaces liées à la digitalisation de la vie des citoyens ne cesse de croître. Beaucoup d’entreprises ne sont pas prêtes, en termes de contrôles de sécurité, à aller en ligne avec toutes les informations et l’expérience qu’elles n’ont tout simplement pas encore. Par conséquent, l’ampleur de la fraude subie par les entreprises et les particuliers à l’heure actuelle est énorme. Cela coûte à l’économie mondiale 5 000 milliards de dollars par an, selon un rapport de PWC publié cette année. 47 % des entreprises du monde entier ont été victimes de fraude en ligne au cours des 24 derniers mois. C’est pourquoi il est si important de vérifier l’identité des utilisateurs qui veulent faire des achats en ligne, contracter des prêts ou, par exemple,réaliser des paris en ligne.

 

– Fini l’envoi de document par courrier électronique pour établir l’identité du client. L’avenir réside dans les technologies qui permettent une vérification d’identité fiable en une douzaine de secondes, de manière automatisée et conviviale pour le client – souligne Anna Worwa, CEE sales director chez ARIADNEXT. – L’intelligence artificielle basée sur un apprentissage machine approfondi permet de vérifier si un document, tel qu’une carte d’identité, appartient réellement à la personne qui veut l’utiliser.

 

Comment la vérification automatique de l’identité fonctionne-t-elle en pratique ?

 

Lorsqu’il remplit, par exemple, un formulaire en ligne pour une demande de location, l’utilisateur est invité à télécharger une photo de sa carte d’identité. Puis – par le biais de messages intuitifs – le système lui demande de prendre un selfie. Un logiciel de reconnaissance faciale permet à l’utilisateur de comparer la photo prise avec la photo extraite de sa carte d’identité. Ce processus prend jusqu’à 12 secondes.

 

Le système peut également vérifier l’identité de l’utilisateur grâce à la reconnaissance faciale par vidéo. La fonctionnalité enregistre les mouvements du visage de l’utilisateur pour vérifier que celui-ci a des expressions faciales, ne porte pas de masque et est effectivement présent dans le processus à ce moment. C’est le moment où l’on est sûr que quelqu’un ne cherche pas à commettre un crime et veut utiliser une identité numérique volée !

 

Le système comporte des fonctionnalités supplémentaires, comme la vérification des documents en traitement hybride. En plus de cela, le logiciel est capable d’extraire des données via NFC, pour les documents d’identité compatibles avec le NFC.

 

Retrouvez l’article original rédigé en polonais sur le site www.fintek.pl

 

Suivez-nous !
contact