en es
en es
Menu
Toutes nos actualités
16/02/2021

Projet de recherche – IDFRaud, un cadre opérationnel pour la détection des fraudes aux documents d’identité

projet IDFraud

IDFRAud est un projet de recherche industrielle collaboratif (ANR-14-CE28-0012) coordonné par ARIADNEXT (avec Ahmad Montaser Awal comme coordinateur scientifique du projet). Le projet IDFRAud est financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) et cofinancé par la Délégation générale pour l’armement (DGA), dans le cadre du programme « Liberté et protection des citoyens et des résidents » 2014.

IDFRAud est également labellisé par le pôle de compétitivité Image & Réseau (IR). Il a établi un nouveau type de collaboration en créant un partenariat associant:

  • Des industriels (ARIADNEXT)
  • Des chercheurs universitaires (équipes SemLIS et LinkMedia de l’Université de Rennes1 /Institut de Recherche en Informations et Systèmes Aléatoires (IRISA)
  • Et des experts en matière de détection et d’analyse des fraudes :
    – le « Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale / Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale » (IRCGN)
    – l’École Nationale Supérieure de la Police (ENSP)/Bureau de la Fraude Documentaire/Police Aux Frontières

Le projet a débuté en février 2015 et a duré 42 mois. Il a bénéficié d’une subvention ANR (cofinancée par la DGA) d’un montant de 905k€ pour un coût global de 2 328k€.

 

Lutte contre la fraude documentaire

 

Les fraudes à l’identité représentent un risque majeur pour la sécurité des sociétés et engendrent de graves conséquences. Ces conséquences peuvent aller de fraudes peu importantes mais très fréquentes (comme par exemple, les petits crédits), à la criminalité transnationale organisée et aux actions terroristes.

Selon plusieurs études officielles, un nombre croissant de faux documents d’identité a été détecté dans le monde entier au cours des dernières années. Les méthodes d’enquête traditionnelles appliquées aux documents d’identité reposent sur l’authentification du document par un expert, ce qui réduit considérablement les chances de vérifications minutieuses dans de nombreuses entités administratives et commerciales. En outre, les outils de contrôle automatique des documents d’identité existants ont montré plusieurs limites, notamment l’absence de capacités évolutives.

La principale originalité d’IDFRAud est de proposer une solution automatique de vérification d’identité qui peut traiter les documents émis par un grand nombre de pays grâce à une base de connaissances évolutive. Une telle solution intelligente vise à remplacer l’analyse manuelle (humaine) par un processus automatique, en l’absence d’un expert, réduisant ainsi considérablement le temps de traitement. Des experts des autorités nationales de sécurité ainsi que des partenaires universitaires et industriels travaillent côte à côte pour proposer une solution automatique d’analyse et de vérification des documents.

 

Analyse et vérification des documents d’identité

 

Le projet IDFRAud vise à proposer un cadre opérationnel et automatique pour la détection et l’analyse des documents d’identité frauduleux. Il repose sur l’interconnexion de trois modules : la vérification d’identité, la gestion des connaissances en matière d’identité et l’analyse des fraudes d’identité.

Le module de vérification repose sur la classification et l’extraction d’informations. La famille de documents d’identité (type, pays et version) est d’abord identifiée par une classification fine basée à la fois sur les représentations de l’image et du texte. Le contenu textuel est ensuite extrait grâce à des étapes de prétraitement adaptées à la classe du document. La vérification de l’intégrité du document est enfin obtenue à partir des deux représentations du document. Les approches proposées sont basées sur les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle et de techniques d’apprentissage approfondi.

Afin de garantir un comportement adapté à chaque étape de l’analyse de l’identité, les descriptions des documents d’identité sont organisées par un module de gestion des connaissances. L’objectif de ce module est de faciliter l’ajout de nouvelles descriptions de documents et de compléter les descriptions des documents existants, ce qui rend l’ensemble du système flexible et évolutif. En outre, le système IDFRAud comprend un analyseur de données afin de détecter les liens potentiellement existant avec les ensembles de données de fausses identités. Cette détection sera associée à des méthodes de regroupement afin de mieux analyser et visualiser les cas de fraude.

 

Les résultats du projet

Les avancées technologiques du projet ont permis d’améliorer considérablement le service de vérification et d’analyse des documents d’identité d’ARIADNEXT, IDcheck.io. Ce service a été testé lors de deux expériences de terrain organisées par l’ENSP, la DZ-PAF Ouest [1] et la DCSP [2] – DDSP [3] 35 en 2016 et 2017 et une troisième expérience menée avec l’ENSP et la DZ-PAF Sud Est en 2018. Ce service a permis à ARIADNEXT de devenir un acteur incontournable sur un marché en forte croissance.

[1] Direction Zonale de la Police Aux Frontières
[2] Direction Centrale de la Sécurité Publique
[3] Direction Départementale de la Sécurité Publique

 

Suivez-nous !
contact